Rugby mode d'emploi

Philippe Daubas

Les Beatles : la totale

Philippe Margotin/ Jean-Michel Guesdon/ Patti Smith

Collection La France vue de la mer

Philip Plisson

Claire Heitzler pâtissière

Carole-Anne Boisseau

Maroc

Marie-Pascale Rauzier/ Cécile Tréal/ Jean-Michel Ruiz

Livres associés

En cuisine ! by Chef Simon
Mes cours de cuisine : Reine Sammut à la Fenière de Lourmarin
AC/DC High Voltage Rock n Roll
Coffret L'Art de recevoir Ladurée
Paris dans votre assiette, Recettes capitales
<     Retour aux actualités

Interview du blogueur Chef Simon

Date de l'événement :

05 Mars 2012

 « Il y a des chefs qui cuisinent avec le petit vin blanc à côté, moi c’est la musique ! »

 

Bertrand Simon est un chef cuisinier, professeur en lycée professionnel et mélomane. Il a créé le site et le blog Chef Simon et il y présente souvent des livres des éditions du Chêne. Nous avions donc envie d'aller à la rencontre de ce blogueur passionné et passionnant.
 

Tout d'abord, merci de présenter régulièrement sur votre blog les livres des Editions du Chêne que vous semblez apprécier…
C’est vrai, j’aime beaucoup les livres que vous me proposez. Je trouve que nous avons un bon contact car quand j’ai vu qu’un livre était sorti sur AC/DC, je l’ai demandé et vous me l’avez envoyé même si celui-ci n’avait rien à voir avec la cuisine (vous deviez savoir que j'aimais la musique!). Concernant les livres de gastronomie, je me suis vraiment fait plaisir par exemple avec le livre de Ladurée, L’art de recevoir. Mais j'ai aussi beaucoup aimé Reine Sammut, Paris dans votre assiette, Petits gâteaux ou Chocolat chaud.
 


 

Chef Simon, c’est un site et un blog. Lequel a été créé en premier et quelle est la spécificité de chacun ?
C’est le site qui a d’abord été créé, cela fera 12 ans au mois de juin qu’il existe et cela fait deux ans que le blog est ouvert. Ce dernier, contrairement à d’autres blogs culinaires, ne comporte pas de recettes. C’est un espace où on peut publier nos coups de gueule (c’est ma « soupape de sécurité » !) et autres informations périphériques au site, sur des livres, du matériel, des produits, des événements,… mais aussi des informations à caractère professionnel sur le monde qui nous entoure. Bien sur les avis sont en corrélation avec l’esprit du site.
Le site, lui, est un site pour apprendre à cuisiner. Les gens viennent d’abord pour y apprendre une technique avant une recette. Des élèves, des apprentis, des chefs (dont certains étoilés) l’utilisent pour leur propre formation ou pour former leur personnel.
 


Les recettes que vous proposez sont de votre invention ou viennent de l’extérieur ?
Nous avons plusieurs sources : le contenu est principalement le nôtre, mais nous avons aussi maintenant des apports extérieurs, ce sont les « amis du chef » qui proposent leurs propres recettes. Ce sont des habitués de notre site, qui ont une culture culinaire et qui cuisinent dans notre esprit, selon la façon dont on l’enseigne. Ce contenu extérieur est validé par l’équipe.

Etes-vous toujours professeur de cuisine ?
Oui bien sûr. Quand on est chef de cuisine, on cherche à transmettre et, en plus de mon métier de prof, je me sers du site pour mettre en pratique cette transmission. Mais ce n’est pas un «site de prof», c’est un site de «chef qui transmet».

Ce site est un énorme travail. Vous êtes combien pour l’animer?
Nous sommes 4 et nous travaillons 7 jours sur 7 et quasiment 24h sur 24!
Tout le monde est tout le temps mobilisé sur la relation avec les internautes : on est interpelé tous les jours sur des questions comme « Pourquoi n’ai-je pas réussi telle recette ? » et on a vraiment à cœur d’y répondre systématiquement et dans des délais très brefs.

Vous avez 10.000 fans sur votre page Facebook, c’est beaucoup ! Sinon, quels sont les chiffres de fréquentation du site ?
On est très content avec nos 10.000 fans sur Facebook car c’est une communauté très active. Sur le site, à titre d’exemple (car il y a une saisonnalité en fonction des événements culinaires), au mois de décembre, qui est le plus gros mois pour les sites de cuisine, on a eu 1.4 millions de visiteurs. Et cela augmente chaque année. Il y a une grosse mode depuis une dizaine d’années autour de la cuisine et Internet y a beaucoup contribué ainsi que d’autres médias comme la téléréalité.

Où est basée la cuisine du chef Simon ?
Chez moi. Tout ce que vous voyez sur le site est cuisiné dans ma cuisine. Car nous ne faisons pas de la démonstration, nous voulons expliquer aux gens comment, dans les mêmes conditions qu’eux, on peut réaliser telle ou telle recette. Beaucoup d’internautes ont un matériel bien meilleur que moi !


 

Vous adorez la musique, est-ce que vous cuisinez en musique ?
Il y a des chefs qui cuisinent avec le petit vin blanc à côté, moi c’est la musique ! On a une sono dans le bureau et une sono dans la cuisine mais pas dans le salon. Vous voyez où sont nos espaces de vie ! Toute l'équipe aime la musique, cela fait vraiment partie de notre culture.

Quel style de musique préférez-vous ?
Le courant musical que j’affectionne particulièrement est le rock, tous les rocks, des années 60, 70, des groupes comme Pink Floyd, Rolling Stones, …

Vous avez d’ailleurs édité Wokn’roll, un livre où chaque recette était associée à une musique…
Oui, même s’il n’est plus disponible aujourd’hui mais sur le site c’est systématique, chaque recette est associée à une musique. Comme je cuisine en musique, je choisis ce que j’écoute en fonction de ce que je cuisine. Si ça ne me plaît pas, je change en cours de route et on la retrouve sur la page du site.
Parmi nos internautes, notamment sur Facebook, beaucoup sont fans de musique autant que de cuisine. Donc je leur apprends la cuisine et ils me font découvrir des groupes ou des morceaux. Du coup l’échange est très intéressant.

Vous jouez d'un instrument ?
J'aimerais beaucoup. Je suis en train de revendre ma moto pour m’acheter une guitare. Je suis prêt à vendre mon âme de cuisinier pour celle d’un guitariste… Mon plan est d’échanger des cours de cuisine contre des cours de guitare.
 

 

Avez-vous des projets en cours ?
Nous réfléchissons à être présents sur les nouveaux supports mobiles, téléphones, tablettes, etc. où on est très attendus. Il faut aussi faire évoluer les contenus, de même que notre présence sur les réseaux sociaux, ou encore la communauté des amis du chef que l’on souhaite développer, comme par exemple organiser un évènement pour les rencontrer.

******

Pour lire les chroniques de Chef Simon sur les livres du Chêne: http://chefsimon.com/blog/category/livres/

Pour apprendre à cuisiner avec Chef Simon, rendez-vous ici : chefsimon.com